© 2019 par Fort de Villes Martin

LE FORT AUJOURD'HUI

Le Fort de Villès Martin est un bâtiment municipal mis à disposition de la Maison de quartier de Kerlédé par la mairie pour y organiser des expositions artistiques pendant les périodes scolaires.

Pendant les vacances scolaires, le Fort peut être utilisé pour d’autres expositions. La réservation se fait alors auprès de la mairie.

 

150 000 visiteurs

Depuis 1999, le Fort de Villès Martin organise dix expositions par an qui accueillent chacune deux ou trois artistes pendant trois week-ends consécutifs.  Ainsi tout au long de l’année, hors vacances scolaires, le Fort accueille, une vingtaine d’artistes amateurs ou professionnels, débutants ou confirmés, locaux ou nationaux.

Ainsi depuis, 20 ans le Fort a accueilli 200 expositions, 500 artistes et 150 000 visiteurs.

 

Un engagement social et citoyen

Le fort est animé par un groupe de bénévoles, « le groupe Fort » issu de la Maison de quartier de Kerlédé, qui en assure le fonctionnement et choisit les artistes parmi les candidatures qui lui sont adressées.

Dans sa démarche artistique et culturelle, « le groupe Fort », en cohérence avec l’engagement social et citoyen de la Maison de quartier, favorise la rencontre et les échanges entre le public et les artistes, avec le souci permanent de susciter la curiosité et l’intérêt, et de développer la sensibilité artistique.

L’accueil de jeunes scolaires, en dehors des ouvertures au public, est particulièrement favorisé.

Tout est mis en œuvre pour que artistes et public soient accueillis dans de bonnes conditions, avec simplicité et convivialité. C’est dans cet esprit que « le groupe Fort » entend maintenir la gratuité des expositions tant pour les artistes que pour le public.

 

Le salon de rentrée des artistes

En préambule à chaque saison artistique, « le groupe Fort » organise, début septembre, le salon de rentrée des artistes. Une cinquantaine d’entre eux expose une œuvre originale sur un thème imposé.

Le groupe fort est composé de Jean Yves Bellego, Bernard Champy, Olivier Grandin, Sophie Hélias, Denis Jahan, Jacques Juteau, Philippe Leroux, Pierrette Macé, Jacqueline Malo, Roger Mousseau, Marie-Pelly Roggeri, Annaïck Roland, Christian Roques, Paul Vidgrain, Raymond Witz. Il est animé par Rachel Parent, référente du groupe Fort au sein de l'équipe d'animation de la Maison de quartier de Kerlédé.

 

L'HISTOIRE DU FORT

 

Le Fort de Villès est un témoin du passé "militaro-maritime" de Saint-Nazaire

Le fort de Villès Martin s’inscrit dans la stratégie militaire de contrôle de l’estuaire et du littoral.  Il est un repère architectural important pour l'histoire des fortifications de Saint-Nazaire.

En 1756, à l’initiative du gouverneur de Bretagne, chargé d’organiser la défense des côtes de la région, un talus fortifié est élevé à Villès Martin, face à l'océan, protégeant des pièces d'artillerie. Le fort est construit derrière ce talus en 1861. Les pièces d'artillerie disposées sur son toit sont coordonnées avec celles de de la Pointe de Saint-Nazaire, de la Pointe de l'Eve, de Chemoulin, et de Mindin, pour un contrôle absolu de l'estuaire.


Protégé par un pont-levis et un fossé, le fort comprend deux pièces principales en voûtes qui servaient d’armurerie et de logement. Un sous-sol abritaient des réserves d’eau.

Entre 1891 et 1905, alors que la batterie de Mindin est désaffectée, celle de Villès-Martin est renforcée d'un bâtiment pour les garde-côtes. De 1936 à 1939, le fortin est transformé en magasin à poudre. Le fossé est comblé et le pont-levis démonté.

De 1940 à 1942, l'occupant allemand construit autour du fort deux bunkers pour le stockage des munitions et l'abri des soldats. Le fort de Villès-Martin est affecté à la transmission radio.

Après la guerre, il est désaffecté et il accueille une auberge de jeunesse de 1949 à 1955.  Il est ensuite utilisé par les éclaireurs neutres de France dans les années 60-70. Puis le fort de Villès Martin sombre dans l'oubli. En1982, la ville de Saint-Nazaire acquiert l’ensemble et restaure l'ancienne caserne des douaniers qui devient l’actuelle base nautique de Villès-Martin. Entre 1985 et 1986, la restauration du fort est confiée à un compagnon du tour de France. En 1989, la ville confie la gestion du lieu à la maison de quartier de Kerlédé,  qui l’intègre dans son projet de développement de quartier tourné vers la mer.

 

Entre 1997 et 1999, quelques expositions y sont organisées avec succès. En 1999, un groupe de bénévoles de la maison de quartier  est constitué et y propose un programme d’exposition à l’année

5, rue F. Buisson

44600 Saint-Nazaire

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now